Exercices de musculation pour le triathlon

Pourquoi faire de la musculation en triathlon ?

Les intérêts de la musculation sont nombreux pour le triathlon. Vous allez réduire le nombre de blessures et vous allez progresser en travaillant vos points faibles et vos points forts.

Le renforcement musculaire est donc allié de poids pour espérer progresser sur le long terme en triathlon.

Quels exercices de PPG en triathlon ?

Nous allons différencier les exercices au poids de corps et avec peu ou pas de matériel des exercices réalisés avec charge.

Dans un premier temps, nous vous recommandons de privilégier les exercices de renforcement au poids de corps afin d’éviter les blessures et de gagner en force pure.

On pense tout naturellement à des exercices simples mais efficaces :

  • Les pompes
  • Le gainage
  • Les abdominaux
  • Les dips
  • Les squats
  • La chaise

Vous pouvez les réaliser sur des séries moyenne à longue et avec un temps de récupération plutôt faible (aux alentours d’1′).

Vous pouvez aussi réaliser votre propre circuit training en alternant ces exercices.

Dès lors que vous ajouterez de la charge, les objectifs seront différents :

  • charges lourdes = nombre de répétitions faibles, récupération importante = développement de la force maximale
  • charges faibles = nombre de répétitions élevées, récupération basse = développement de l’endurance musculaire.

Enfin, la régularité sera un critère déterminant pour espérer voir des résultats sur le long terme. Faire des exercices de musculation et de PPG pour le triathlon uniquement l’hiver est contre-productif !